Mot de bienvenue

 

« Moi je crois sans réserve au potentiel des gens»
(Luc Vigneault – pair-aidant québécois)

La pair-aidance rémunérée pointe le bout de son nez en Belgique francophone ! Et nous nous en réjouissons ! Trois pairs-aidants salariés viennent en effet d’être engagés dans des structures de soins de Bruxelles et de Wallonie*. Ils accompagnent depuis peu leurs pairs sur un chemin qui leur est tout personnel : le chemin du rétablissement. Comme tous les experts d’expérience et pairs-aidants du monde, nous sommes persuadés que chaque personne détient au fond d’elle des richesses et des forces à exploiter. Cette croyance permet l’espoir, celui d’un mieux-être, en toute simplicité. L’espoir est au cœur même du rétablissement et de la pair-aidance. Il en est le mot-clé.

Le poste créé sur Bruxelles à la Clinique Sans Souci à Jette découle, quant à lui, directement des nombreux échanges qu'a eus En Route avec la Clinique ces 3 dernières années.

Ceci, bien sûr, sans compter les nombreux bénévoles qui oeuvrent aux mêmes fins sur Bruxelles et en Wallonie au travers d'associations comme En Route, Psy'Cause, Le Funambule, Osons,... ou dans les institutions

Savoir expérientiel, pair-aidance, rétablissement… autant de termes relativement nouveaux que vous retrouverez explicités ici. Parmi bien d’autres informations, vous pourrez lire aussi le compte rendu de notre voyage au Québec  de septembre 2016. A propos… Nous avons volé le titre à un autre pair-aidant québécois. Guillaume aime dire à ses pairs «C’est dans la nuit la plus noire qu’on voit le plus d’étoiles »… Une jolie manière de chuchoter, peut-être, le merveilleux et l’inespéré de la rencontre.

Toujours au Québec, depuis novembre 2017, vous pouvez découvrir ci-dessous l'atelier animé par des pairs de l'internationale francophone de la pair-aidance et 2 professionnels "Pair-aidance professionnelle et pratiques fondées sur le rétablissement : émergence d'un mouvement francophone". Cet atelier a eu lieu le 15 novembre 2017 au 18e colloque de l'AQRP (Association québécoise pour la réadaptation psychosociale) centré sur le croisement des savoirs et approches novatrices.

L’association « En Route » est gérée au quotidien par des usagers en santé mentale. Elle entend sensibiliser, par ses nombreuses activités, au concept de pair-aidance. Ses membres se positionnent pour un statut clair du métier de pair-aidant, auquel ils travaillent.
Bonne lecture !

Pour l’équipe d’En Route,
Pascale Fransolet, membre

* L’Hôpital de Dave et la Charabiole(Namur) et la Clinique Sans Souci (Jette).